“pré-TDS” ou SUIVI DIABETIQUE

News_765x350pxDepuis le 2 février 2016, le passeport diabète a définitivement disparu et est remplacé par le “Suivi diabétique”, dénomination officielle de ce que l’on a jusqu’ici appelé “pré-TDS”.

Le  but est de mieux encadrer les patients diabétiques de type 2 qui ne suivent ni un trajet de soins, ni un programme mis en place par un centre spécialisé conventionné (convention diabète).

Le code de nomenclature reste (102 852), mais la consultation est dédiée au “suivi diabétique”. Cette prestation peut être attestée 1x/année civile.

 

ATTENTION : modifications importantes des possibilités d’accompagnement multidisciplinaire depuis le 01-05-2018

 

Conditions :

  • tout patient  diagnostiqué « diabétique »
  • avoir un DMG

Il n’y a donc pas d’intervention obligatoire d’un diabétologue durant cette phase.

Que doit faire le médecin généraliste ?

  • identifier et enregistrer les patients concernés
  • enregistrer leurs données cliniques et biologiques dans le dossier leur DMG, comme décrit dans le protocole de soins 
  • leur offrir des soins adéquats basés sur les recommandations de bonne pratique
  • examiner avec ces patients les objectifs individuels, et les noter dans leur DMG.

 

 

Vous pouvez retrouver ces informations sur le site de l’INAMI